Retour au.. Délire à Hervé

écrire à Henri

Henri: l'incident "les cochons"
Un dialogue imaginé (évidemment) par Henri, calomniateur peut-être?
Ce texte a été transmis au "Guide du routard", avec le nom du restau (qu'il recommande).

Dans un "bon" restau de Rennes, à la fin du congrès de l'ICEM:

- Bonjour, patron. Tiens, tout à l'heure y'a deux gars qui sont passé, on leur a dit qu'on ne servait qu'à partir de 19h30. J'espère qu'ils ne reviendront pas, ils n'ont pas très bon genre.

- Merci, les gars, bon, vous leur direz que c'est complet.

19h30:
- A y est, ils sont repartis. Je ne crois pas qu'ils nous ont cru.

19h32:
- Chef, chef, ils sont revenu. Ils avaient réservé, on fait quoi?

- Mettez-les à "la quatre", celle qui est bancale et trop près du mur, celle qu'on bouscule quand on sert les autres. On leur expliquera que quelqu'un s'est désisté entre 19h30 et 19h31. Des fois que ce seraient des espions du guide du routard, ahahah!

- patron, ils se posent des questions, je crois bien qu'ils voudront vous voir pour des explications. On a bien fait de redresser la barre. Le vin n'était pas bouchonné, ouf!

Le patron arrive dans le champ visuel des clients, comme si de rien n'était, et se laisse interpeller:
- Si, si, je vous jure, je ne vois pas pourquoi on vous aurait menti, je suis désolé que vous nous soupçonniez. On a vu ici manger des gens pas très élégants, nous ne sommes pas sectaires, c'est précisément ce qui fait notre réputation. Des hurluberlus (célèbres, certes) y ont fait la fête! Toutes les tables étaient réservées, dont certaines pour 21h30; je ne prends jamais le risque que quelqu'un doive patienter à cause d'un repas prolongé.

21h30:
- Ils demandent le café et l'addition, et il reste une dizaine de tables vides, ça craint, non?

- On leur offre l'armagnac, et pas de fausse note, s'il vous plaît. Faut pas qu'ils se plaignent au "routard".



ICEM, pour les curieux: Institut Coopératif de l'École Moderne (pédagogie Freinet)
http://www.freinet.org/icem


hurluberlus (célèbres). Vous n'aurez pas les noms!!! mais on m'en a cité un : coïncidence, j'avais essayé de le renseigner sur l'incident "pieds nus", pour qu'il évite de se salir à collaborer avec "Géant", il ne m'a pas encore répondu. (ça fait déjà un bout de temps. J'attends...)